Avantages VS Inconvenients

Les locaux des crèches sont étudiés pour être le plus sécurisé possible. Ils répondent à des normes très strictes.

Le personnel est qualifié et varié : éducateur, pédiatre et parfois même psychologue peuvent s’y retrouvés.

Un environnement dynamisant

Votre enfant est sollicité en permanence, habitué à la présence des autres enfants et aux adultes.

Des horaires pas toujours flexibles

Le principal reproche qu’on entend de la part des parents sur les crèches est le manque de souplesse, notamment en ce qui concerne les horaires. La plupart des établissements ouvrent entre 7 h 30 et 18 h 30. Pour les parents travaillant de nuit ou faisant les 3×8, il peut être parfois plus simple de faire appel à une assistante maternelle. Cependant, il existe aujourd’hui de plus en plus de crèches qui proposent des horaires décalés.

Le risque de contamination

Votre enfant va profiter de la collectivité … Premier rhume, première gastro, varicelle, l’immunité de votre enfant va se forger. En même temps, quand il rentrera en maternelle, il ne sera beaucoup moins malade.

Un moindre coût relatif

La crèche est réputée comme étant le mode de garde le moins cher. Cela reste vrai pour les foyers les plus modestes (ceux percevant jusqu’à 2 smic et demi par mois).

Des structures ouvertes en permanence

Sauf cas exceptionnels, comme les grèves, les crèches sont ouvertes toute l’année. Les parents sont donc moins à la merci des aléas rencontrés avec une seule employée qui peut tomber malade ou qui prendra des vacances. Toutefois, ces structures organisent plusieurs journées pédagogiques durant l’année, en général une par trimestre. Ce jour là, il faut trouver un autre mode de garde.

Une collectivité pas forcément adaptée

Selon la personnalité de votre enfant, la collectivité peut être à double tranchant. Certains parents l’apprécient pour la socialisation qu’elle apporte à leur enfant. Reste que la socialisation n’a pas beaucoup de sens pour les plus petits. Un bébé sera plus sécurisé avec une seule personne pour s’occuper de lui, ce qu’on appelle une « figure d’attachement », même si pour cela les crèches mettent en place des « personnes référentes ». Ma fille avait une référente et avait construit une relation particulière avec elle. L’assistante maternelle avec 4 enfants à charge n’a pas toujours le temps d’avoir un temps personnalisé avec chacun de ses bambins.

Le choix reste ouvert !

%d blogueurs aiment cette page :