Combien ça coûte de mettre son enfant en crèche ?

Pour les parents aux revenus modestes, la crèche reste la solution de garde la moins chère.

Pour les parents aux revenus élevés, et selon votre nombre d’enfant à garder, la nounou ou l’assistante maternelle peuvent être parfois plus intéressantes qu’une place en crèche.

Le montant que vous déboursez est calculé  par rapport à vos revenus et votre coefficient CAF. Le coût global doit prendre en compte le montant du crédit d’impôt auquel vous avez droit.

Les facteurs qui font varier le coût de la crèche

Le type de crèche :
Les crèches collectives reçoivent en général un financement de la CAF. Toutes les les crèches facturent le même montant à tous les utilisateurs de crèches en France.

Dans le cas d’une micro-crèche, les parents reçoivent directement de la CAF le Complément de Libre Choix du Mode de Garde Structure, déterminé selon vos revenus, l’âge des enfants accueillis, et le nombre d’heures d’accueil.

Vos revenus :
Si vous percevez moins de 200 € par mois, la crèche vous coutera entre 50 et 180 €
Si vous percevez entre 2000 € et 3000 € par mois, vous paierez entre 180 et 250 €

Si vous percevez entre 2000 € et 4000 €, la crèche vous coûtera entre 250 et 400 €
Au-delà, la crèche pourra vous coûter jusqu’à 1000 €…

Le nombre d’enfants à charge

Votre commune (si la crèche est subventionnée par la municipalité, vous bénéficiez de cette subvention sur votre tarif).

 Pour obtenir le tarif horaire, il faut multiplier vos revenus par un taux d’effort (par exemple : 0,0006)

Le site de la CAF vous aide à calculer le coût selon votre situation personnelle.  

Avec votre place en crèche, vous bénéficiez d’un avantage fiscal.

Les frais de garde de votre enfant ouvrent droit à un crédit d’impôt (jusqu’aux 6 ans de l’enfant).
C’est-à-dire que le montant de l’impôt est réduit, et que le surplus éventuel vous est remboursé.

Ce crédit d’impôt s’applique sur les dépenses effectivement supportées par vous, déduction faites des aides à la garde d’enfant versées par la CAF ou par votre employeur. Vous devez les déclarer sur votre déclaration de revenus annuelle.

Le montant maximum des dépenses déclarées est de 2300 € par enfant. Le crédit d’impôt est de 50% du montant de ces dépenses, soit 1150 € maximum.

%d blogueurs aiment cette page :